Une seule entreprise vous manque et tout est dépeuplé.

En bref
Lundi 4 octobre 2021, aux alentours de 17h30, le trio de choc californien Facebook, Instagram et WhatsApp se retrouve hors service dans le monde entier, et ce pendant plus de 7h.
Alors que la lanceuse d’alerte et ex-employée de Facebook, Frances Haugen, s’apprête à témoigner devant le Congrès Américain contre la société Instagram, car elle nuirait à la santé mentale des plus jeunes, on peut dire que la rentrée de Mark Zuckerberg n’a pas été de tout repos.

“Facebook and Instagram go mysteriously offline and, for one shining day, the world becomes a healthier place. #facebookdown”, c’est ce qu’a tweeté Edward Snowden à la suite de ce bug général. Cela a poussé beaucoup d’entre nous à nous demander si le monde serait réellement plus sain si les réseaux n’existaient pas. Pourrait-on réellement vivre sans eux maintenant qu’ils font partie intégrante de notre quotidien et de nos stratégies ?

Loin de ne toucher que les utilisateurs des réseaux sociaux, la panne a économiquement impacté ces médias, mais aussi divers sites web et applications liés d’une façon ou d’une autre aux entreprises de Mark Zuckerberg, notamment les applications bancaires et de transactions financières. 

Les autres réseaux sociaux, comme Twitter ou Telegram, ont alors été pris d’assaut par le monde entier. Dans nos feeds, un sujet de conversation récurrent était : Et si les réseaux sociaux disparaissaient, que deviendraient les métiers de Community Manager, de créateurs de contenus, etc ? Que ferions-nous si nos comptes Instagram et Facebook cessaient d’exister ?  Si cette panne nous a appris quelque chose, c’est bien l’importance de ne pas dépendre des outils d’une seule et même entreprise.

Mais au fait, comment faisait-on AVANT les réseaux sociaux ?

Aujourd’hui, toutes les entreprises qui se lancent et qui demandent conseil pour leur communication reçoivent une réponse qui comprend presque toujours “il faut utiliser les réseaux sociaux”

Il est vrai que ce sont d’excellents outils, mais les utiliser pour une entreprise n’est pas la même chose que les utiliser à des fins personnelles. Ils requièrent plus d’apprentissage et de recherche que ce à quoi la plupart des gens pensent. Pour cette raison, de nombreuses entreprises n’en tirent pas le meilleur parce qu’elles n’ont pas, ou ne prennent pas, le temps de les maîtriser.

Alors, peut-on démarrer et/ou gérer la communication d’une entreprise sans le géant Facebook ? Certaines personnes diront que c’est impossible, mais…oui, vous le pouvez. 

Yes You Can Fast And Furious GIF by The Fast Saga

Rappelons qu’Instagram et Facebook ne sont pas les seuls réseaux qui marchent.  LinkedIn, Twitter, TikTok, Pinterest, autant de réseaux qui sont souvent relégués au second plan et qui ne font pas partie du groupe Facebook. 

  • LinkedIn : Si l’objectif premier reste la mise en relation entre professionnels, LinkedIn offre aujourd’hui de nouvelles possibilités pour les entreprises : augmentation de la visibilité en ligne, construction d’une image d’expert grâce à la diffusion de contenus, génération de trafic vers votre site internet, etc.
  • Twitter : outil de veille par excellence, Twitter est LE réseau pour les victimes du syndrôme FOMO (Fear Of Missing Out, la peur de rater quelque chose en français). Il offre le moyen de s’exprimer librement, d’entrer directement en contact avec son audience, et fait parfois (souvent) office de SAV. Un outil de microblogging à prendre au sérieux.
  • Reddit : Reddit est un puit de connaissance. Une sorte d’Internet dans l’Internet où toutes les questions peuvent être posées et où vous trouverez quasiment toujours des réponses à vos questions. Seul bémol, tous les contenus, ou presque, sont en anglais. Retenez que ce réseau peut être une source d’inspiration incroyable sur tous les sujets, des plus sérieux aux plus loufoques.
  • TikTok : Vous pensez toujours que TikTok est une application que les plus de 20 ans ne peuvent pas utiliser ? Sachez que ce préjugé tend à s’effacer puisque son audience est toujours plus vieillissante. TikTok étant encore ignoré par de nombreuses entreprises, profitez de ce petit océan bleu pour faire partie des premiers acteurs de votre secteur à générer de la visibilité de façon originale, notamment avec des influenceurs.
  • YouTube : Doit-on vraiment encore expliquer pourquoi la vidéo est importante ? Au cas où, sachez que YouTube est une plateforme qui fait de plus en plus office de moteur de recherche. Un moyen efficace d’accroître votre visibilité, mais aussi de générer du trafic vers votre site internet. 
  • Pinterest : Si vous pensez que Facebook est le meilleur réseau peu importe l’entreprise, vous vous trompez (sorry). Pour certains secteurs, Pinterest est la meilleure plateforme sociale pour promouvoir une entreprise. Le réseau compte plus de 400 millions d’utilisateurs actifs par mois dans le monde entier et près de 16 millions en France, avec une durée de vie moyenne d’une épingle d’une semaine (et ça, c’est énorme !) Pinterest repose sur le partage d’images, c’est donc un excellent moyen de montrer vos produits, surtout si votre audience est majoritairement féminine. Là où Facebook est très généraliste, Pinterest est au contraire très spécifique et orienté “centre d’intérêt”. Les internautes qui y naviguent y sont très souvent pour trouver de l’inspiration en lien avec leur passion (la mode, les cosmétiques, la décoration, etc.). Ils n’hésitent donc pas à y passer du temps, et à dépenser leur argent chez vous, puisque chaque épingle peut avoir un lien qui pointe vers votre site.
  • Snapchat : La plateforme a beaucoup évolué, et si vous ciblez les plus jeunes générations, vous ne pouvez donc plus vous permettre d’ignorer l’impact que ce canal peut avoir. Grâce à ses fonctionnalités, Snapchat laisse libre cours à l’imagination, permet de dévoiler des contenus inédits comme le quotidien de l’entreprise, des interviews courtes, etc., toujours dans le but de se démarquer et d’innover. La plateforme dispose également de Snapchat Discover, un endroit où il est possible de découvrir des contenus spécialement sélectionnés pour les internautes. Ils peuvent s’y abonner s’ils partagent vos valeurs et/ou s’ils aiment ce que vous partagez régulièrement.

Enfin, peut-on toujours communiquer SANS les réseaux sociaux en 2021 ?

Comment ne pas citer tout ce qui touche au marketing traditionnel, au fait d’avoir son propre site web, un bon référencement, un blog, une newsletter, une stratégie de SMS marketing, etc.

Looking What Is It GIF by South Park

  • Les affiches et les dépliants (oui oui, le papier existe toujours !):
    L’une des plus anciennes formes de marketing est encore très pertinente aujourd’hui.  L’utilisation d’affiches et de dépliants pour attirer les gens vers votre entreprise reste utile tant qu’ils sont placés à des endroits stratégiques
  • Les cartes de visite :
    Encore une méthode de marketing classique, mais qui fonctionne. En ayant toujours des cartes à portée de main, vous êtes certains de pouvoir les distribuer aux personnes intéressées par votre activité. Pensez à créer une carte cohérente avec votre image de marque globale et qui se démarque de vos concurrents.
  • Communiquer en… parlant :
    Cela peut sembler logique, mais de nombreuses personnes ont perdu l’habitude de parler de leur activité chaque fois qu’elles rencontrent un potentiel nouveau client. Chaque fois que l’occasion se présente et que quelqu’un semble intéressé par ce que vous proposez, parlez-lui de votre entreprise et, comme expliqué précédemment, donnez-lui une carte de visite.
  • Inciter au bouche à oreille :
    Lorsqu’un client parle de vous à ses proches, ce sont autant de nouveaux prospects qui auront l’impression que vous êtes digne de confiance parce qu’un proche vous fait justement confiance. Ils sont alors beaucoup plus susceptibles d’acheter chez vous et/ou de faire appel à vos services.
  • Aller à la rencontre des gens :
    Les salons professionnels sont par exemple un excellent moyen de rencontrer d’autres personnes de votre secteur et de présenter aux participants ce que vous avez à offrir. Si toutes les industries n’ont pas de salons professionnels, il existe aujourd’hui pléthore de workshops et événements auxquels vous pourrez rencontrer concurrents et potentiels clients.
  • Le pouvoir de l’emailing :
    Ne pas être présent sur les réseaux sociaux, ne veut pas dire éviter tout type de marketing sur Internet. L’e-mail marketing, par exemple, peut-être parfois plus simple que les médias sociaux. En faisant figurer vos clients et prospects dans votre liste de diffusion et en leur envoyant des informations sur vos nouveaux produits/services, en partageant votre actualité et/ou des offres spéciales, vous maintenez un lien précieux avec eux.
  • L’influence des blogueurs :
    Une autre façon de profiter du marketing en ligne est de se reposer sur les blogueurs (oui, eux aussi ils existent encore). Si la plupart des blogueurs sont aujourd’hui également influenceurs sur les réseaux sociaux, beaucoup continuent de rédiger des articles car les réseaux sociaux ne leur permettent pas toujours d’aller au bout de leur réflexion, le nombre de caractères étant limité. Vous pouvez donc vous associer à des blogueurs proches de votre univers afin qu’ils parlent de vos produits/services auprès de leur communauté. Assurez-vous évidemment que leur lectorat soit composé de personnes susceptibles d’être intéressées par votre entreprise.
    Vous ne souhaitez pas vous associer à quelqu’un ? Pas de problème ! Lancez donc votre propre blog ! Le blog d’entreprise vous permettra de démontrer votre expertise, de mettre en avant vos compétences et connaissances, de véhiculer vos valeurs, sans compter qu’il améliore le référencement sur les moteurs de recherche, et donc la notoriété.

Finalement, la seule constante depuis une quinzaine d’années, c’est que le monde change !