La pollution digitale

Ahhh, Internet, ce merveilleux moyen de communication qui nous connecte au reste du monde. Peu de personnes seraient prêtes aujourd’hui à vivre sans. Internet, c’est chouette : moins de pigeons voyageurs, moins de lettres et de papier, moins d’arbres coupés, tout ça grâce aux mails 🌳

Mais, tout a un prix, et le digital lui aussi impacte de façon négative l’environnement 😔

Internet c’est fantastique, mais c’est aussi un des plus gros pollueurs de la planète, il monopolise près de 15% de l’électricité mondiale, ce qui représente 4% de la pollution à effet de serre et environ une centaine de centrales nucléaires !

Avec internet, un nouveau type de pollution a émergé : la pollution digitale.

Kezako ? 🤔

La pollution digitale, ou numérique, représente toute la pollution émise par les nouvelles technologies. De l’iPhone 12 au graal du streaming vidéo Netflix, tous ces appareils high-tech et nouveaux services en ligne demandent une consommation d’énergie considérable.

Family Time Reaction GIF by Lifetime 

Contrairement à ce que beaucoup de gens voudraient vous faire croire, la majorité des appareils numériques polluent plus pendant leur cycle de fabrication que pendant leur cycle d’utilisation. Faute aux composants rares non recyclables qui ne se renouvellent pas aussi vite que leur consommation – ou qui ne se renouvellent pas du tout. Malheureusement, le secteur du numérique est friand de ces composants rares et plus le temps passe, plus ces réserves naturelles s’épuisent.

A cela s’ajoute le stockage des données qui circulent entre les appareils connectés et les services en ligne (données personnelles, vidéos, mails …). Pour pouvoir conserver l’ensemble des données, il a été nécessaire de construire ce qu’on appelle des data centers. Les 200 data centers français monopolisent 10% de la consommation d’électricité de notre pays ; et 50% de cette consommation électrique est réservée à la climatisation/refroidissement du matériel de stockage.

Quelques exemples illustrant nos propos 🤓

La pollution digitale est un terme qui peut encore sembler abstrait, voici quelques exemples pour illustrer nos propos :

🖥 Regarder une série en full HD plutôt qu’en faible résolution pollue beaucoup plus puisque Netflix consomme plus de données et a donc besoin d’énergie supplémentaire. Vous avez regardé les 62 épisodes de Breaking Bad ? Et bien c’est l’équivalent de 175km parcourus en voiture !

📩 Dans une entreprise de 100 salariés qui envoient environ 58 mails par jour, et ont tendance à avoir des boîtes mails pleines, la consommation équivaut à 14 allers-retours Paris – New York ! L’envoi d’un mail comprenant une pièce jointe consommerait autant qu’une ampoule 60W allumée pendant 25 min.

📰 Télécharger la version numérique d’un journal équivaut à faire 1 lessive

💻 Travailler une journée sur son ordinateur représente la consommation de 80 ampoules et d’un trajet de 9 km en voiture !

Quelles solutions ? 💡

Si vous faites parti.e.s des 73% des français.e.s qui ne connaissaient pas la pollution digitale, voici quelques gestes du quotidien qui vous aideront à réduire votre empreinte : 

📧 Supprimez vos mails. Cleanfox peut vous aider dans cette démarche !
📵 Éteignez le Bluetooth de vos tablettes et téléphone.
📴 Éteignez tous vos appareils connectés 1h d’inactivité au lieu de les laisser en veille.
📶 Préférez la wifi à la 4G et désactivez même le GPS dès que cela est possible.

Il existe tout un tas de bonnes pratiques pour réduire, ou au moins limiter, votre empreinte carbone. Pour plus d’informations, nous vous conseillons de jeter un œil à cette étude de WWF 🐼
Bonne semaine 👋