TikTok, les pour et contre de l’application

Avec plus de 800 millions d’utilisateur.rice.s actif.ve.s par mois dans le monde, TikTok se place en 9ème position dans le classement des réseaux sociaux par nombre d’utilisateur.rice.s, et devant des réseaux comme LinkedIn (260 millions), Twitter (326 millions) et Snapchat (238 millions). Focus sur cette plateforme qui fait tant parler d’elle.
TikTok, kezako ? 🤔

Créé en 2017 par une multinationale chinoise, TikTok est une application sur laquelle des utilisateur.rice.s partagent des vidéos de toutes sortes intégrant de la musique, des dialogues de films, voix d’acteurs célèbres, ou même leur propre voix.

TikTok permet à chacun.e d’être créatif.ve et encourage les utilisateur.rice.s à partager leurs passions et leur créativité à travers leurs vidéos. L’app se démarque par son positionnement de plateforme de divertissement et sa simplicité d’utilisation.

Elle compte aujourd’hui plus de 800 millions d’utilisateur.rice.s actif.ve.s par mois dans le monde, ce qui la place en 9ème position dans le classement des réseaux sociaux par nombre d’utilisateur.rice.s, et devant des réseaux comme LinkedIn (260 millions), Twitter (326 millions) et Snapchat (238 millions).

49719571712_40dd3fa98c_b
La plateforme séduit les plus jeunes

Avec 60% d’utilisateur.rice.s entre 16 et 24 ans et 26% entre 25 et 44 ans, TikTok mise beaucoup sur l’engagement des plus jeunes. Alors que les ¾ des applications sont souvent installées puis oubliées, TikTok peut compter sur des utilisateur.rice.s extrêmement actif.ve.s. En effet, 90% accèdent tous les jours à l’application, souvent plusieurs fois et y passent en moyenne 52 minutes ⏱️

Parmi les utilisateur.rice.s actif.ve.s, on distingue ceux qui voient l’app comme une source de divertissement et ne font que regarder (plus de la moitié de l’audience) et ceux qui créent des vidéos.

Les effets positifs de la plateforme

Avec autant de TikTokers, il est évident que l’application possède un certain nombre de points positifs.
Son principal atout est  d’être une source de divertissement. Sur TikTok, les gens dansent, chantent, jouent et interagissent les uns avec les autres. Dopé par le confinement et le fort besoin de trouver un loisir, TikTok a alors atteint les 2 milliards de téléchargements 🤯

Comme tout réseau social, TikTok est idéal pour les personnes qui souhaitent faire connaître leurs talents. La simplicité de l’application en fait un excellent outil pour réaliser de superbes vidéos qui peuvent devenir virales.

En plus des vidéos amusantes, de nombreux TikTokers partagent des conseils de la vie de tous les jours. On y retrouve un grand nombre d’enseignant.e.s et de personnel de santé, parmi les plus connus : Derek N Sutherland (@belingueenglish), Patti Lynn Q (@pattilynnq), TikTok Doc (@the_tiktokdoc), etc.

Enfin, plus curieux, de nombreux jeunes ont pu, lors de la pandémie, trouver des opportunités de stage et de bénévolat grâce à la plateforme.

Les effets négatifs de TikTok

Comme beaucoup de réseaux sociaux, TikTok peut être source de nombreux problèmes, surtout chez les audiences les plus jeunes.
La plus évidente est sans doute l’addiction au scroll, déjà problématique sur Instagram. Grâce à son algorithme, l’app fait en sorte de toujours adapter les contenus qu’elle vous propose afin de créer une dépendance. Avec un flux illimité et des vidéos allant jusqu’à 60 secondes, il est très facile de se laisser piéger par TikTok et d’y rester plus de 30 minutes d’affilée. 

Malgré ses avantages, l’app peut également affecter la santé mentale des plus fragiles et être un outil de harcèlement. En effet, nombreuses sont les vidéos qui visent à critiquer, dénigrer ou ridiculiser autrui. Certains challenges lancés sur la plateforme sont même des appels ouverts à la critique. 

Le challenge #PrettierChallenge par exemple, consiste à demander aux autres « comment être plus jolie/beau » en se soumettant au jugement de tous. Ce sont essentiellement des jeunes filles de 13 à 24 ans qui se prêtent à cet exercice. Certaines affichent clairement tous les critères de beauté de leur génération et attendent surtout qu’on le leur confirme, tandis que d’autres dissimulent mal leur manque d’assurance.

prettierchallenge

Comme bien souvent, ce genre de plateformes participe à la génération de complexes. Au total, 9 jeunes sur 10 estiment que les plateformes comme Instagram, Snapchat ou encore Facebook jouent sur la manière dont ils.elles perçoivent leur corps, et TikTok ne semble pas épargné.

Mais, comme pour toute trend TikTok, on voit généralement émerger son contraire. En effet, certain.e.s utilisateur.rice.s font le choix d’assumer leurs insécurités et/ou ce que la société considère comme “hors norme”. On peut donc également voir des milliers d’adolescent.e.s qui partagent leurs complexes pour apprendre à les sublimer et à les accepter 🥰

Pourquoi les marques s’intéressent-elles autant à TikTok ?

Pour tous les points positifs précédemment énoncés ! TikTok est devenu un canal de diffusion incontournable pour les entreprises souhaitant parler aux jeunes. La croissance fulgurante du réseau social et la puissance de ses communautés en font un outil redoutable pour attirer les moins de 25 ans 🤳

En effet, la cible des 16-24 ans était, jusqu’à maintenant, plutôt difficile à atteindre car constamment sollicitée sur les réseaux sociaux par les publicités quotidiennes. Sur TikTok, la publicité semble moins intrusive que sur les autres réseaux car les marques sont obligées de redoubler de créativité pour que leurs messages ressemblent aux vidéos des TikTokers.

Enfin, beaucoup de marques misent sur l’esprit de partage et de bonne humeur véhiculé par les influenceurs pour augmenter leur visibilité. En effet, comme sur tous les réseaux, il est évidemment possible de collaborer avec les plus suivis de la plateforme. On retrouve trois types de partenariats sur Tik Tok : les challenges, les placements de produits et les promotions d’offres spéciales. Autant de possibilités qui permettent aux marques de faire parler d’elles et leur offrent de beaux jours sur la plateforme ☀️